À la une

Quelle stratégie alternative dans ce contexte de confusion commerciale ?

Un regain de tensions commerciales a fait plonger les marchés en fin de semaine dernière. Le Président Trump a déclaré qu’il imposerait dans un premier temps des droits de douane à hauteur de 10% sur 300 milliards de dollars de biens chinois supplémentaires à compter du 1er septembre. Cette mesure concernerait les biens finals et pourrait porter préjudice au dernier moteur de croissance américain, la consommation. L’échéance laisse une étroite marge de négociation en août, mais on entrevoit difficilement comment la situation pourrait se dénouer. Le mal est fait et la Chine va probablement riposter. Semant davantage encore la confusion, Président Trump a ensuite déclaré être « ouvert à un retardement ou un arrêt des droits de douane de 10% ». Dans le contexte des faibles volumes de négociation au cours de l'été et de l'imminence du Brexit, les investisseurs vont probablement vendre et se retirer avant d’envisager de tirer profit des prix moins élevés des actifs risqués. Parallèlement, les rendements obligataires ont atteint des plus bas historiques en Europe et afficheront sans doute des niveaux encore inférieurs au cours des semaines à venir...
Filtres

Affiner par

Date de publication
Tout
Le mois dernier
Les 3 derniers mois
Les 6 derniers mois
L'année dernière
Type d'actualités
Enregistrer