Actualité marché

EST-IL TEMPS DE SE COUVRIR ?

Alors que la Réserve fédérale américaine remonte progressivement les taux d’intérêt dans le contexte d’une économie en fin de cycle, certaines stratégies alternatives peuvent permettre une diversification des portefeuilles, explique Philippe Ferreira, Stratégiste senior chez Lyxor.


Les risques s’intensifient dans l’ensemble des classes d’actifs. Si les marchés affichent depuis des années des valorisations élevées, avec le resserrement progressif de la politique monétaire de la Réserve fédérale américaine à un stade très avancé du cycle conjoncturel, les probabilités d’une récession prochaine sont de plus en plus grandes. Et ce dans un contexte de montée des tensions géopolitiques – allant du conflit commercial entre les États-Unis et la Chine au regain d’incertitudes dans la zone euro, en passant par les frictions au Moyen-Orient.


On peut donc raisonnablement penser que les risques liés à l’investissement sont plus nombreux que les opportunités. Une croissance étonnamment élevée des salaires avait déjà ébranlé les cours des actions au cours des premiers mois de 2018, attisant les craintes de pressions inflationnistes qui conduiraient à des relèvements de taux plus précoces que prévu. Une récession aux États-Unis déclencherait sans aucun doute une correction majeure des cours des actifs – le drawdown maximum moyen de l’indice S&P 500 autour des phases de récession se situe à environ 35%.