Weekly brief

Les stratégies CTA signent leur meilleur premier semestre depuis dix ans

Alors que les indicateurs de l'économie sont au rouge, les stratégies CTA poursuivent sur leur belle lancée. Les statistiques économiques dépeignent un ralentissement marqué de la croissance au deuxième trimestre et aucun rebond ne transparaît dans les chiffres les plus récents. Les commandes à l’industrie en Allemagne se sont contractées de -2,2% entre avril et mai 2019 (-6,8% par rapport à mai 2018) et les enquêtes dans le secteur manufacturier indiquent une possible contraction de la production industrielle mondiale en juin.

 

Pendant ce temps, les stratégies CTA continuent d’afficher une dynamique robuste. Leur performance hebdomadaire s’établissait à +1,1% en début de mois selon le « peer group » Lyxor CTA, soit une progression de +9,6% entre le début de l’année et le 2 juillet. Sur la base d’un historique de performance plus étendu (l’indice SG Trend), nous pensons que les stratégies de suivi de tendances viennent de signer leur meilleur premier semestre depuis dix ans. Le meilleur premier semestre des stratégies CTA depuis 1999 a été le premier semestre 2008, durant lequel elles se sont adjugé +15,2%.

 

C’est principalement par le marché obligataire que l’affaiblissement de l'économie mondiale se répercute positivement sur la performance des stratégies CTA. À partir de données internes, nous avons remarqué que l’exposition nette longue des stratégies CTA aux obligations avait atteint des plus hauts sur plusieurs années fin juin, et qu’elle se concentrait spécifiquement sur les titres européens et américains. Parallèlement, leur exposition nette longue aux actions est largement inférieure aux niveaux de 2017 et début 2018. De ce point de vue, les stratégies CTA représentent une couverture idéale contre une récession américaine, alors que la période d’expansion actuelle, qui a démarré en juin 2009, vient de devenir la plus longue jamais observée depuis que le NBER a commencé à calculer la durée des cycles économiques au milieu du 19e siècle.

 

Pour autant, nous ne prévoyons pas de récession aux États-Unis dans les prochains trimestres. Le fait est que le ralentissement de la croissance ne nous inquiète pas outre mesure, car il fait suite à une phase de croissance supérieure à son rythme potentiel. Les créations d’emplois en juin sont restées vigoureuses, les tensions commerciales se sont apaisées et les anticipations des marchés concernant les réductions de taux de la Fed sont selon nous devenues excessives. Il est donc de plus en plus probable que les rendements obligataires soient maintenant réévalués à la hausse à partir de niveaux actuellement très faibles. Certes, la situation macroéconomique est toujours loin d’être rose en Europe. Mais si les rendements obligataires progressent aux États-Unis, ceux des Bunds allemands devraient suivre. Nous pensons donc que les investisseurs devraient profiter de la performance récente des stratégies CTA pour prendre des bénéfices et se repositionner en faveur de stratégies exposées à la hausse des rendements obligataires, comme les gérants Systematic Global Macro.

Fonds Associés

Nom
LYXOR EPSILON GLOBAL TREND FUND
Lyxor / WNT Fund