Weekly brief

BON MOMENT POUR INTEGRER LES CTAs DANS UNE ALLOCATION "CORE"

Anticiper le timing des stratégies CTA est notoirement difficile. L’observation de leurs expositions procure un aperçu utile, mais donne rarement des résultats fiables en tant que méthode d’allocation. Les stratégies CTA ont connu un rebond impressionnant cette année, soutenues principalement par leurs positions longues sur les obligations mais aussi sur le dollar et les actions américaines. Leurs gains se sont amenuisés au cours des deux dernières semaines sous l’effet de la rotation remarquable observée sur le marché des emprunts d’État. Leurs positions longues ont été maintenues sur les obligations (mais réduites sur le marché américain), de même que, dans une moindre mesure, sur les actions et le dollar, et celles sur l’or ont été renforcées par rapport aux positions courtes sur les futures liés à l'énergie et aux métaux de base. Les sensibilités aux paniers thématiques traduisent les anticipations implicites des stratégies CTA : ralentissement graduel de la croissance, persistance des pressions sur l'économie chinoise, renforcement des mesures d’assouplissement monétaire (en particulier aux États-Unis) et absence de rebond de l’inflation.

Historiquement, l’analyse des conditions du suivi de tendances a donné de meilleurs résultats. Les inversions de tendance massives et généralisées sont les principales ennemies des stratégies CTA. Dans une moindre mesure, celles-ci sont également vulnérables aux périodes marquées par une faible directionnalité, qui favorisent la multiplication de positions non rentables. Pour l’heure, les conditions pour le suivi de tendances nous semblent contrastées. Côté positif, un certain de nombre de tendances à l’œuvre depuis longtemps viennent de se dissiper, ouvrant la voie à une meilleure directionnalité, une fois que les rotations actuelles seront achevées. Pour preuve, rares sont les actifs présentant encore une dynamique de valorisation trop tendue. De même, la dispersion entre les actifs s’est normalisée, tandis que les corrélations entre actifs ne reflètent plus qu’un petit nombre d’anomalies, qui ne seront pas durables. Enfin, la convergence récente de nos paniers thématiques (sur la croissance, l’inflation, la valorisation des politiques monétaires, etc.) laisse supposer que le risque d’inversion des tendances devrait être moins prononcé à l’avenir.

En revanche, les conditions du suivi de tendances paraissent de plus en plus dictées par des considérations spéculatives, au détriment des facteurs macroéconomiques. Dans la guerre commerciale, la trêve observée plus tôt cette année a laissé place à une brusque escalade des tensions, et les espoirs de pause renaissent une nouvelle fois. Or ces revirements ont un impact de plus en plus fort sur l'économie et les politiques monétaires mondiales, tout comme sur les marchés. Il peut être dangereux de s’en remettre à l’analyse des conditions du suivi de tendances quand le marché est dominé par des facteurs non macroéconomiques.

Selon nous, une allocation « core » aux stratégies CTA se justifie toujours, et ce au moins pour quatre raisons :

Premièrement, les stratégies CTA sont les plus rentables dans les phases où la volatilité est durablement élevée, ce qui est typique des débuts et des fins de cycle, et en particulier pendant les récessions économiques. En témoigne leur corrélation positive avec la volatilité dans ce type de situation.

Deuxièmement, ces stratégies contribuent à diversifier les portefeuilles de hedge funds, car leur corrélation avec la plupart des autres stratégies est très faible, voire négative.

Troisièmement, elles offrent un accès liquide à des segments de marché de taille réduite, notamment dans les secteurs de l’agriculture, des métaux et d’actifs de petits pays non couverts par la majorité des investisseurs.

Enfin, les stratégies CTA participent à l’optimisation d'une allocation de portefeuille. Il s’avère en effet qu’une exposition « core » à des portefeuilles basiques d’actions/d’obligations a tendance à réduire la volatilité tout en favorisant une légère amélioration des rendements.

Fonds Associés

Nom
LYXOR EPSILON GLOBAL TREND FUND
Lyxor / WNT Fund