Weekly brief

Les stratégies L/S Equity résistent aux rotations factorielles

L'annonce des résultats intermédiaires du vaccin de Pfizer contre le Covid-19 a provoqué un renversement prononcé du facteur momentum en début de mois. Le 9 novembre, l'indice U.S. Dow Jones Momentum a accusé un repli journalier record, de l'ordre de -14%. En effet les actions « value », qui faisaient l'objet de positions courtes dans cet indice long/short, se sont nettement redressées. Cette rotation depuis les actions momentum/qualité/faible bêta en faveur des titres « value » et du facteur taille s'est poursuivie ces derniers jours.

 

Certaines stratégies de hedge funds sont exposées au facteur momentum, telles que les stratégies L/S Equity et CTA. Cette rotation s'étant produite dans un environnement haussier, la plupart des stratégies de hedge funds ont clôturé la semaine dans le vert. Les gérants Directional L/S Equity (+1,2%) ont bénéficié de leur bêta de marché, mais ont tous généré un alpha négatif à l'exception de ceux qui avaient un biais « value ». Les stratégies Special Situations (+3%) ont profité de l'évolution des conditions de marché, portées par un bêta plus élevé et par leur biais pour les titres « value ».

 

Les stratégies CTA et Market Neutral L/S se sont inclinées durant la semaine, mais avec des pertes globalement contenues (entre -1% et -1,5% selon les groupes de pairs de Lyxor). Les performances des stratégies Market Neutral L/S ont affiché une importante dispersion : 20% de notre échantillon a fléchi de plus de -3%, une chute brutale pour une approche normalement caractérisée par une faible volatilité.

 

À terme, un rebond durable des titres « value » nous semble improbable, en particulier en Europe. La sous-performance de ces titres depuis de nombreuses années est en partie due à la faiblesse de l'inflation et des rendements obligataires, ce qui ne devrait pas changer de sitôt. Certains secteurs « value », comme la finance, pourraient bénéficier de la normalisation progressive de l'activité économique attendue au second semestre 2021 et éventuellement commencer à redistribuer des dividendes l'an prochain. Parallèlement, les revers du facteur momentum sont généralement de courte durée. Dans ce contexte, nous maintenons la sous-pondération des stratégies Market Neutral L/S et relevons à neutre l'exposition aux gérants Special Situations.