Weekly brief

Sky tire la performance des fonds Merger Arbitrage

Les hedge funds ont dans l'ensemble connu des difficultés en septembre. Selon les indices de référence liquides, plusieurs stratégies ont essuyé des pertes. Les stratégies L/S Equity et Macro/CTA ont sous-performé, les premières sous l'effet de rotations sectorielles préjudiciables et les secondes en raison de la hausse des rendements obligataires et du renversement du dollar américain.

Quelques très belles performances ont toutefois pu être observées. Les fonds Fixed Income Arbitrage sont parvenus à protéger les portefeuilles obligataires de la montée des rendements des obligations des principales économies ces dernières semaines. En parallèle, les fonds Merger Arbitrage ont été dopés la semaine dernière par le rebond du cours de l'action Sky (+8,6% le 24 septembre), une fois les enchères pour le géant européen de la télévision payante remportées par Comcast avec une offre de 30,6 milliards de livres sterling. La consolidation du secteur des médias a largement contribué à la performance des stratégies Merger Arbitrage cette année, et demeure une thématique essentielle. En partie parce que l'univers de la publicité est dominé par les géants du secteur technologique, les grands groupes médias sont obligés de se restructurer rapidement afin de préserver leurs parts de marché.

Les portefeuilles Merger Arbitrage ont également été confrontés à des transactions importantes dans le secteur de la santé. Le Département américain de la Justice a donné son feu vert le 17 septembre à une fusion verticale de 56 milliards de dollars entre Express Script et Cigna. Cette décision s'est traduite pour le spread de transaction par une contraction, que le rebond du cours de l'action de l'acquéreur a en partie annulée la semaine dernière. La transaction devrait être finalisée d'ici la fin de l'année, le temps d'obtenir la validation des départements des assurances de tous les États. Pour les portefeuilles Merger, la fusion Aetna/CVS constitue une autre transaction majeure dans le secteur de la santé, même si le récent élargissement du spread a freiné la performance dans le sillage des inquiétudes sérieuses exprimées par le Département des services financiers de New York au sujet de cette opération. Dans le même temps, le Japon est également le théâtre de transactions colossales. Ainsi, la fusion de 60,8 milliards de dollars envisagée entre Shire et Takeda représente actuellement l'offre la plus importante à l'échelle mondiale.

Dans l'ensemble, les perspectives de la stratégie Merger Arbitrage continuent de nous convaincre, et nous maintenons une surpondération pour le quatrième trimestre 2018. Aux États-Unis, la récente fièvre acheteuse des entreprises a porté les volumes des fusions et acquisitions au troisième trimestre 2018 (337 milliards de dollars) au-dessus des niveaux atteints l'an dernier pour le même trimestre. Selon Thomson Reuters, les méga-transactions (dont la valeur excède 5 milliards de dollars) et les fusions-acquisitions transfrontalières ont représenté une part importante de l'activité. Il s'agit là d'un contexte favorable à la stratégie.

 

By LYXOR CROSS ASSET RESEARCH